1. Le Prix CBPT


1 - Le Prix CBPT

Attribué pour la première fois en 1980 ce prix est reconnu par les professionnels du livre. Il est remis
chaque année
 au mois de mailors de l'Assemblée Générale de l'Union Nationale. C'est un prix de bibliothécaires.
 

Pourquoi ? Faire découvrir et connaître un auteur francophone peu ou pas assez connu ou reconnu. Et ce n'est pas sans une certaine fierté que l'on s'aperçoit, en lisant le palmarès, que de nombreux auteurs se sont vus confirmer leur talent par la suite.

Sur quels critères ? Des romans (sauf romans policiers), y compris des premiers romans, parus dans l'année en cours (de janvier à décembre) d'auteurs francophones non lauréats de prix majeurs.

Comment?

Un comité composé de bibliothécaires, en liaison avec le service des Notes Bibliographiques ( la revue d'analyse littéraire de l'UNCBPT) se réunit régulièrement à la recherche de romans dont le sujet et la qualité littéraire l'intéressent. Chaque livre est lu par tous les membres du comité ; une première liste, établie au mois de juin s'enrichit des livres de la rentrée de septembre et évolue en fonction des prix littéraires.

En parallèle, les "coups de coeur" du réseau CBPT, collectés en fin d'année sont confrontés à la liste pour obtenir en décembre une sélection de 4 titres.

Ce sont ces 4 titres qui sont soumis au vote des bibliothécaires  jusqu'au 15 avril et c'est le résultat de leur choix qui détermine le lauréat.

 


 SELECTION DU PRIX  CBPT  2023

Dans les années 1980, les membres d'Action directe, un groupe de femmes et d'hommes radicalisés ayant opté pour la lutte armée afin de détruire le capitalisme, sont traqués par la police. Luigi Pareno est obsédé par une jeune femme surnommée la Fille de Deauville, Joëlle Aubron de son vrai nom, qu'il observe des rues de Paris à sa cellule de Fleury-Mérogis, en passant par la Belgique et le Loiret.

« Proust. Avant, ce nom mythique était pour elle comme celui de certaines villes – Capri, Saint-Pétersbourg... – où il était entendu qu’elle ne mettrait jamais les pieds. » Clara est coiffeuse dans une petite ville de Saône-et-Loire. Son quotidien, c’est une patronne mélancolique, un copain beau comme un prince de Disney, un chat qui ne se laisse pas caresser. Le temps passe au rythme des histoires du salon et des tubes diffusés par Nostalgie, jusqu’au jour où Clara rencontre l’homme qui va changer sa vie : Marcel Proust. Tendre, ironique et attachant, ce récit d’une émancipation est aussi un formidable hommage au pouvoir des livres..

Alors que Julien s'enlise dans son petit quotidien, il découvre en ligne un monde « miroir » d'une précision diabolique où tout est possible : une seconde chance pour devenir ce qu'il aurait rêvé être... Bienvenue dans l'Antimonde.

Quarante ans après la mort de son oncle Désiré, Anthony Passeron décide d'interroger le passé familial. Évoquant l'ascension de ses grands-parents devenus bouchers pendant les Trente Glorieuses, puis le fossé grandissant apparu entre eux et la génération de leurs enfants, il croise deux histoires : celle de l'apparition du sida dans une famille de l'arrière-pays niçois - la sienne - et celle de la lutte contre la maladie dans les hôpitaux français et américains.
Dans ce roman de filiation, mêlant enquête sociologique et histoire intime, il évoque la solitude des familles à une époque où la méconnaissance du virus était totale, le déni écrasant, et la condition du malade celle d'un paria.



LES   PRIX   CBPT   DE   2012   A   2022

2022




2021

 2020

 

2019

2018

2017


2016

2015

2014

2013

2012